Le 5 juin dernier, deux athlètes de Totem étaient en action. D’un côté, Bernadette Loontjens était en Espagne pour les championnats du monde de duathlon et de l’autre, sa fille, Séverine Bouchez, prenait part à la première étape de la série Grand prix. 

Bernadette en était à sa première expérience de championnats du monde. Le stress de tout athlète qui voyage avec son vélo est de le récupérer endommagé ou de ne pas le récupérer à destination. Et non, cela n’arrive pas qu’aux autres, ce fut le cas de Bernadette qui a dû attendre plusieurs heures avant de récupérer ses bagages, qui n’avaient pas suivi jusqu’en Espagne. Une fois le vélo monté et le circuit repéré, Bernadette à pu profiter de son expérience avec l’équipe du Canada. « J’étais très contente d’avoir le support de l’équipe du Canada. L’ambiance était géniale. » Après 4 jours à Aviles, le grand jour arrivait.  Et on peut dire qu’elle a livré toute une performance. Elle a parcouru 10km de course à pied, 40km de vélo et 5km de course à pied en un temps de 2h40.27, ce qui la place en 7e place dans sa catégorie d’âge.  Bernadette a bien su gérer son énergie tout au long de l’épreuve. Elle est d’ailleurs très fière de sa moyenne de 30,5km/h en vélo, malgré les nombreux virages, côtes et U-turns. 

Pour conclure les championnats du monde, il y avait une cérémonie de clôture. « Je me croyais aux jeux olympiques. Il y avait même des feux d’artifices. C’était super comme expérience sur toute la ligne. Ça valait bien toutes les heures d’entraînement depuis des mois. L’objectif des prochains mois ? Me qualifier pour les mondiaux de 2017, au Canada. »  

Sur le sol québécois, c’est à Joliette que l’action se passait, en accueillant plusieurs épreuves de la coupe du Québec et la première étape de la série Grand Prix. Gagnante des deux dernières éditions du triathlon de Joliette, Séverine a renouvelé avec une convaincante victoire. Après une impressionnante natation, Séverine sort en 3e position de l’eau. Grâce à une transition rapide, elle a su rapidement se démarquer et aller rejoindre la meneuse. « On a commencé la portion de vélo à 3. J’ai beaucoup forcé le rythme pour fatiguer mes concurrentes. Après 5km, une des filles n’a pas su tenir le rythme et nous n’étions plus que 2.» Elles ont bien travaillé en vélo, prenant plus de 2 minutes sur les peloton de chasse. À la course à pied, Séverine enregistre le meilleur temps, devançant sa poursuivante de plus d’une minute. Pour plus de détails sur comment Séverine a vécu cette course, consultez sa page d’athlète. Séverine pourra-t-elle livrer une aussi belle performance dans deux semaines à Drummonville pour la 2e étape de la Série Grand Prix ?

Merci à nos partenaires
Felt Entreprises Réjean Goyette

Le talent avant tout

En savoir plus

Totem Management est un organisme à but non lucratif qui a pour mission d'oeuvrer au développement des athlètes. En partenariat avec le secteur privé, Totem fait la promotion du talent.